TEXTES DE...JADIS

 

MESSAGE DE l'ARTISTE...

 

 

DESTINATION

 

 

Je suis partie vers une autre destination,

Sans aucun but, ni aucun horizon !

Vers une île aux milles facettes,

A la limite d'une autre planète !

 

Et j'ai tout laissé derrière moi,

Tous ces gens qui se disent des rois !

A la recherche du mot « Liberté »

Du moins, ce qu'il en est resté !

 

Je marche à pas feutrés,

Tout au bout du chemin, il y a Toi !

Même si ta robe de taches est souillée,

Tu te détaches du Tableau, c'est Toi !

 

Et je t'appellerai « Majesté »

Me prosternerai à tes pieds !

Et mon univers de paillettes,

Balayera ta planète !

 

Puis, je repartirai vers l'autre destination,

Toujours sans aucun but, ni aucun horizon !

Vers ces rois qui vivent comme des gens !

Et comme eux, comme eux, j'attendrai...

Que défile...le Temps !!!

 

Auteur : Christina Bianca TRONCIA (1984)

 

 

 

 

Le groupe marseillais "JADIS" (dont le nom a été repris par un groupe anglais dès leur éclatement !) s'est produit de 1978 à 1989, dans un style Pop Rock Progressif et Fantastique, plus particulièrement dans le Sud de la France ! Plusieurs tournées de concerts, un master, plusieurs productions dans des émissions radios et télévisées tels que "Tremplin" de Martine Cerdan sur FR3, la foire des Métiers avec Radio France, etc. à leur actif ! Le groupe a éclaté en 1989 ! La chanteuse, percussionniste, auteur (auteur Sacem depuis 1985) et co-compositrice : Christina Bianca Troncia.

 

Plus d'une centaine de morceaux à leur répertoire dont un échantillon ci-dessous :

 

 

 

 

COULEUR POLLEN

 

 

COUPLET I :

Un fin nuage, couleur pollen,

A enveloppé mon âme !

Une nymphe translucide

Glisse sur le néant...de mon cœur !

 

REFRAIN 1 :

J'entends une petite voix

Qui m'appelle tout en bas !

Un petit ver lumineux,

Atterré, désolé...

Se dit amoureux de la si Belle Dame,

De la si Belle Dame !

 

COUPLET II :

Je tends ma main vers le matin !

« Vole mon petit vers et déclare ta flamme ! »

Le petit ver malheureux,

Attelé à mes pieds,

Traîne son boulet...de Tristesse !

 

REFRAIN 2 :

Des lunes, il essaya ...

Mais le jour est si loin ...

De voler ... De voler !

 

REFRAIN 3 :

Alors, mon p'tit nuage, couleur pollen,

S'évada de mon âme

Et glissa vers sa flamme !

 

COUPLET III :

Je tends ma main,

Vers le matin...

Vers la petite flamme, couleur pollen !

Mais le jour est si loin

Et je traîne mon boulet...de Tristesse !!!

 

 

Auteur : Christina Bianca TRONCIA (1980)

Ce texte a été sélectionné par les aveyronnais lors du concours de poésies 2008 organisé par le journal Centre Presse Aveyron.

 

...................................................

 

FUMEE BLEUTEE

 

 

 

 

Je m'ballade dans l'irréel...

Fumée bleutée !

 

Planant parmi les ombres, je suis l'aire du temps !

Me suit une symphonie ...

Prête à s'enivrer...

M'invite au safari dans le monde des songes ...

Fumée bleutée !

 

 

J'entame une sarabande, dominant les ondes !

J'ai la sensation de vivre...

Libre !!!

Sur mon tapis volant, je visite la galaxie !

C'est le délire ! C'est le délire !

Fumée bleutée !

 

 

Mais ! Tu te dissipes...

Peu à peu !

Tu deviens noire !

Tout devient noir !!!

J'aspire une autre bouffée et...te revoilà !

Fumée bleutée !

 

 

Je m'ballade dans le rêve !

Fumée...bleutée !!!

 

 

Auteur : Christina BiancaTRONCIA (1979)

 

 

 

..................................................

 

 

LE PARADIS DES MUSICIENS

(A GILBERT BORELLI, Leader du groupe Goven The Bran et clavier du groupe JADIS, décédé en 1981)

 

 

 

Dis ! Comment qu'c'est le Paradis des Musiciens ?

Un jour, tu t'es évadé

D'avoir trop appuyé sur ton orgue désaxé !

 

Dis ! Comment qu'c'est le Paradis des Musiciens ?

Mes yeux embués de larmes

Se tournent vers l'infini...

Et le voile se déchire...

 

Une pluie de fausses notes dégringolent sur mon cœur ivre...

 

Dis ! Comment qu'c'est le Paradis des Musiciens ?

Non ! Ne pas pleurer...

Apprends-moi ! Toi la Sagesse !

Apprends-moi ! Toi, mon Ami !

 

Et ma voix grince dans la nuit...

 

Dis ! Comment qu'c'est le Paradis des Musiciens ?

Un jour, je voudrais, moi aussi, m'évader...

D'avoir trop chanté mes complaintes erronées !!!

 

Juste pour voir...Comment qu'c'est le Paradis des Musiciens...

 

 

Auteur : Christina Bianca TRONCIA (1981)

Ce texte a été sélectionné par les aveyronnais lors du concours de poésies 2009 organisé par le journal Centre Presse Aveyron.

 

 

............................................

 

 

LA DAME EN NOIR (NAISSANCE)

 

 

Un tourbillon de brume

S'empare de ma tête !

Mon regard se voile !

Mon esprit se déchire !

 

Mes yeux veulent s'ouvrir !

Mes paupières sont trop lourdes !

Mon corps flotte sur un torrent...de liquide amniotique !

 

Quelle est cette Dame en noir

Qui se penche sur moi ?

Je ne veux pas le noir !

Je veux voir devant moi !

 

Tendue comme un arc,

La douleur me défie !

De sa flèche acérée,

Elle chatouille mes sens !

Et soudain dans un cri,

Mon ventre se dégonfle !

Une boule visqueuse...repose sur ma chair !

 

La Dame en noir

S'en va !

Je reviens à la vie !

Un petit être rose...

Est là qui me sourit !

 

 

 

Auteur : Christina Bianca TRONCIA (1981)

Ce texte a été sélectionné par les aveyronnais lors du concours de poésies 2009 organisé par le journal Centre Presse Aveyron.

 

 

 

 

 

..........................................

 

 

C'EST LA VIE !!!

 

 

 

 

Refrain :

C'est la Vie qui grouille, tout ça !

C'est la Vie tout court, tout ça !

 

 

 

 

Couplet I :

Y'a le manant qui traîne la patte...

Pousse cet enfant qui tend la patte !

Y'a ce vieux chien qui lève la patte ...

Sur le requin qui graisse la patte !!!

 

 

 

 

Couplet II :

La vieille nounou a l'arme à l'œil...

Pour cet enfant qui tourne de l'œil !

La vieille sorcière a l'mauvais œil...

Sur cette pauvrette qui porte le deuil !!!

 

 

 

 

Couplet III :

Et aujourd'hui, il y a des gratte-ciel...

Aux pieds desquels traînent des clochards !

Y en a qui rient quand d'autres pleurent !

Y en a qui chantent quand d'autres se meurent !!!

 

 

 

 

Refrain (ad lib)

 

 

 

Auteur : Christina Bianca TRONCIA (1985)

 

 

 

........................................

 

 

JADIS !

 

 

 

 

L'Ame ancestrale du Vieil Arbre Mort...

Se penchait sur les siècles passés :

 

« Ecoutez les prophéties de l'Aïeul !!!

 

Nos racines seront piétinées,

Notre généalogie poignardée

Par les chevaliers de béton !!!

 

Et on entendra les sanglots déchirants...

De Dame Terre errant...

Dans l'Univers Céleste !!!

 

Et ses larmes, Perles de Lune,

Seront une rivière...

Qui bordera le Chemin des Constellations !!!

 

Et il sera trop tard, Hélas !

Femme gracile...

Pour se lamenter !!! »

 

On entendit alors un craquement sinistre !!!

Les cendres du Vieil Arbre Mort...

Sont autant d'Etoiles Eparpillées !!!

 

 

 

Auteur : Christina BiancaTRONCIA (1987)

.

 

........................................

 

 

LA LEGENDE

 

 

 

« C'est un nouvel amour ! » disait la légende !

Il faisait ce jour là un froid piquant !

Il semblait la regarder de ses yeux perçants !

Sa silhouette massive se penchait sur elle !

 

Les collines étaient vertes et mauves,

Le monde, un kaléidoscope de cauchemars !

Elle hurlait, frappait en aveugle, les parois

Qui l'entraînaient vers l'enfer !

 

A l'intérieur, tout était sombre,

Mis à part le reflet dansant du feu !

Le vent gémissait dans la vaste cheminée !

Elle fit d'un pas chancelant, le tour de la bâtisse !

 

La neige tissait un rideau de dentelle blanche !

Dehors, tout était calme !

Il faisait, ce jour là, un froid piquant !

Ce fût un nouvel amour, disait la légende !!!

 

D'après la légende...

 

 

 

Auteur : Christina BiancaTRONCIA (1984)

.

..........................................

 

 

MELUSINE

 

 

Château Féodal, aux remparts altiers....

Forteresse redoutée !

 

Enorme bâtisse, aux ruines délabrées !

Sombres nuits d'Eté...

Où forme blanche parcourait les sentiers...

Le Fantôme de Mélusine !!!

 

 

 

« Oh ! Qu'as-tu fait, femme enjouée aux railleries acerbes ?!!! »

 

 

 

« Au détour d'un sentier, un jour, je rencontrai

Un vieil ermite chenu, couvert de haillons ! »

 

 

Etre sordide, homme des Bois !

Et tomba la malédiction, malheureuse punition !

L'enfant attendu sera transformé en poisson ! (Bis)

 

 

Au matin du jour fatal,

Se produisit la métamorphose !

Les mois, les années passèrent...

Le malheur étant ainsi, chaque Samedi !!!

 

 

 

Auteur : Christina Bianca TRONCIA (1980)

 

 

.

 

Musiciens compositeurs, N'hésitez pas à m'écrire si vous êtes à la recherche d'un auteur !!!

 

 

 

 

 

Bibliographie en ligne sur :

http://www.lulu.com/spotlight/christinabiancatroncia

 

 

 

 

 

 

Avis aux pirates ! Tous les textes et toutes les photos sont créations de l'auteur et photographe, Christina Bianca Troncia et sont protégés (via Copyright et via Sacem !) ! Ils demeurent donc propriété de l'auteur (se référer au Code de la Propriété intellectuelle !) ! Aucune copie, aucun téléchargement, aucune utilisation à titre commercial, personnel et familial ne sont autorisés et sont passibles de poursuites ! (Compositeurs intéressés par les textes à chansons, contacter l'auteur au préalable ! Merci !)

 

Page suivante...TEXTES A CHANSONS...

 


Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication.
Nom
Message Email
Pays
Ville

Email

Site web

Message